Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Dopage : 18 arrestations en Espagne

17 Décembre 2011 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Lutte contre le dopage

http://www.tsr.ch/2010/05/21/10/30/382949.image?w=480&h=270

 

La Garde Civile a arrêté vendredi 18 personnes et saisi d'importantes quantités de produits dopants dans la région de Valence, démantelant ainsi un présumé réseau de dopage, selon un communiqué du ministère de l'intérieur espagnol diffusé ce samedi.

 

"Dans l'opération Master, 18 personnes ont été arrêtées, 11 d'entre elles ont été mises en examen, et des milliers de doses de substances interdites dans le sport ont été saisies", précise le communiqué.

"L'enquête, initiée en juin 2011 après l'analyse de documents saisis auprès d'une organisation liée à la même activité, a mis en évidence l'existence d'un autre réseau constitué de personnes résidant principalement à Valence et dirigé par trois ex-sportifs qui se seraient consacrés à l'élaboration de projets de dopage, à l'approvisionnement et, dans certains cas, à l'administration de substances interdites à des sportifs de différentes disciplines et catégories", détaille par ailleurs le communiqué.

On ignore pour l'instant l'identité des trois anciens sportifs mentionnés.

Le communiqué indique simplement que "trois des personnes arrêtées, employées dans deux hôpitaux et une résidence pour personnes âgées de Valence, détournaient sans doute les produits destinés à un usage médical au profit du réseau qui les commercialisait ensuite".

 

Source et date de l'article  RTBF.be  17.12.2011

Source de l'image  


Lire la suite

un cycliste vétéran se rebiffe

12 Décembre 2011 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Cyclisme

dopage_blog_cy.jpg

 

Roland Rolleau, cycliste amateur de 67 ans, qui collectionnait les titres chez les vétérans, se bat contre une suspension de 4 ans pour dopage, et vient de saisir le Conseil d'Etat, a-t-il indiqué mercredi, affirmant que son contrôle positif était dû à une prise de médicaments.

 

Contrôlé positif le 3 octobre 2010 lors du Championnat de Midi-Pyrénées de contre-la-montre, ce retraité qui vit dans un petit village du Gers, se défend d'avoir cherché à améliorer ses performances. "Je n'ai jamais pris que mes médicaments, je comprends pas que les instances du cyclisme ne le comprennent pas", souligne-t-il.

 

Roland Rolleau, qui a gagné plusieurs titres mondiaux chez les vétérans, reconnaît avoir commis la négligence ne pas demander à la Fédération française de cyclisme (FFC) des autorisations d'usage à des fins thérapeutiques, afin de prendre ses médicaments dans un cadre légal.

 

D'après lui, un traitement pour un problème de narcolepsie (trouble neurologique du sommeil) et de cataplexie (dérèglement musculaire) est à l'origine du contrôle positif.


Amateur de 17 à 37 ans, il a repris la compétition en 2000, à l'âge de 57 ans. Condamné le 20 janvier 2011 à 4 ans de suspension, sa peine a été confirmée en appel. Son avocat a déposé la semaine dernière un recours devant le Conseil d'Etat demandant l'annulation de la suspension. "J'ai subi des moments douloureux et on veut m'enlever ma passion, le vélo, c'est ce qui m'a permis de ressusciter", explique ce garagiste à la retraite qui, en 2000, a trouvé son salut dans ce sport après la mort de sa femme Félicie, de son frère et de son père.

 

Source et date de l'article Europe1.fr  07.12.2011


Lire la suite

Dopage avéré chez BigMat

4 Décembre 2011 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Cyclisme

http://www.sports.fr/images/201148/bigmat-sp.jpg

 

Philippe Bedoucha, l'ancien médecin de l'équipe BigMat-Auber 93, a été mis en examen ce jeudi par le juge d'instruction du parquet de Créteil. Dans sa déposition, il a reconnu avoir facilité la cession et l'acquisition de produits dopants. David Lappartient, le président de la FFC, a quant à lui regretté l'apparition d'une nouvelle affaire de dopage en France.

 

L'ancien médecin de l'équipe BigMat-Auber 93 a été mis en examen ce jeudi pour "cession et acquisition de produits dopants aux fins d'usage par un sportif". Philippe Bedoucha, placé en garde à vue depuis 48 heures, est passé aux aveux. Ce médecin généraliste, qui a travaillé avec la formation française jusqu'en 2010, risque jusqu'à sept ans de prison pour avoir fourni de l'EPO et des hormones de croissance aux coureurs, dont certains ont été entendus en tant que témoins dans cette nouvelle affaire de dopage en France. Deux autres coureurs, les amateurs Jean-Philippe Tellier et Geoffrey Clochez, ont par ailleurs reconnu avoir fait usage de produits dopants et devraient être prochainement convoqués devant le juge d'instruction pour leur mise en examen.

"Le parquet a ouvert une information et il a été entendu dans l'après-midi par le juge qui l'a mis en examen, suivant les réquisitions du parquet", a précisé une source judiciaire à Reuters. Le médecin est soupçonné d'avoir fourni de l'EPO à des coureurs de l'équipe d'Aubervilliers dont il a été le médecin de 2007 à 2010 et il aurait reconnu les faits "a minima" selon le parquet. Philippe Bedoucha fait l'objet de six chefs d'inculpation concernant la détention, l'acquisition, l'offre ou la cession, l'aide et l'incitation "par personne ayant autorité" à l'usage de "substances ou procédés interdits" ainsi que d'"exercice illégal de la pharmacie". Trois autres personnes, des coureurs, "sont également visés dans le réquisitoire pour une mise en examen ultérieure", a-t-on précisé à Reuters. Pour l'heure, l'équipe BigMat-Auber "n'est pas du tout mise en cause mais le juge doit encore poursuivre ses investigations".

Interrogé par RMC, David Lappartient, le président de la Fédération française de cyclisme (FFC), a regretté l'apparition d'une nouvelle affaire de dopage dans le paysage cycliste français: "Je suis navré qu'une affaire de dopage surgisse. En France, nous avons balayé devant notre porte mais nous ne sommes pas à l'abri de certains comportements individuels. C'est malheureux car ça jette le discrédit sur notre sport qui a fait beaucoup d'efforts. Il y en a ras-le-bol de voir ces gens qui n'ont rien compris. Nous sanctionnerons comme il se doit tous ceux qui ont contrevenu aux règles contre le dopage." Pour rappel, l'enquête de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP) avait été ouverte en janvier 2010.

 

Source et date de l'article  Sports.fr  01.12.2011

Source de l'image


Lire la suite