Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Championne du monde de cyclisme sur route Marta Bastianelli positive

29 Juillet 2008 Publié dans #Cyclisme


La championne du monde de cyclisme sur route, l'Italienne Marta Bastianelli, a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à un stimulant début juillet, a annoncé l'agence Ansa lundi.

Bastianelli, 21 ans, figurait parmi les athlètes italiennes sélectionnées pour les jeux Olympiques de Pékin (8-24 août).

La Romaine a été contrôlée positive lors d'un examen effectué le 5 juillet par l'Union cycliste internationale (UCI) à Verbania (nord-est de l'Italie) lors des championnats d'Europe de cyclisme des moins de 23 ans.

"Elle a été d'une naïveté incroyable et se retrouve positive à la flenfluramine, un composant d'un produit pour régime. Elle est obsédée par le poids, elle ne mange que de la salade", a déclaré à l'Ansa Renato Di Rocco, président de la Federciclismo, la fédération italienne de cyclisme.

La championne a expliqué dans la soirée s'être adressée à son pharmacien habituel pour qu'il lui prépare un mélange d'herbes drainant.

"J'ai lu la listes des produits utilisés et parmi ceux-ci il y avait le benfluorex, qui ne figure pas parmi les substances interdites. Des analyses de laboratoire montreraient au contraire que ce produit contient un principe actif à l'origine de mon test positif. Mais comment pouvais-je le savoir ?", a-t-elle déclaré, cité par l'agence Ansa.

"Inflexibles"

Bastianelli est devenue championne du monde à l'âge de 20 ans, en septembre dernier à Stuttgart (Allemagne), en devançant la tenante du titre, la Néerlandaise Marianne Vos.

La jeune Italienne avait décroché chez les juniors la médaille d'argent aux Championnats du monde 2004, à Vérone (Italie).

"Nous allons demander des contre-expertises immédiates. Le problème n'est pas seulement les JO, mais aussi son image et celle du cyclisme", a ajouté M. Di Rocco.

"Je crois que c'est en toute innocence" qu'elle a pris ce produit, a renchéri le responsable de la sélection italienne, Franco Ballerini, soulignant qu'il voulait "connaître à quel type de substance l'athlète a été trouvée positive".

La président du Comité national olympique italien (Coni) Gianni Petrucci a en revanche eu des mots très durs.

"Si l'analyse est confirmée, nous serons inflexibles. Maria Bastianelli a trahi le Coni, la fédération et le monde du cyclisme", a-t-il déclaré, cité par l'Ansa.

Cette annonce est intervenue à deux jours de l'audition devant le Coni de Ricardo Ricco, contrôlé positif à l'EPO après la 4e étape du Tour de France.

Son ex-coéquipier au sein de l'équipe Saunier-Duval, Leonardo Piepoli, également licencié pour avoir violé le code éthique de l'équipe même s'il n'a pas été contrôlé positif, sera entendu jeudi, son audition ayant été reportée de 48 heures.

Source et date de l'article AFP  28.07.08


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Blog Sport012 29/07/2008 19:53

Très bon blog. J'aime car il ne se limite pas à parler du dopage dans le cyclisme. Bonne continuation Passio http://sport012.over-blog.com

nicky 29/07/2008 12:48

joli jeux de mots

kamailion 29/07/2008 12:41

Alors ça y est!Elle s'est fait piquer!

yves 29/07/2008 12:21

Une cycliste qui ne mange que de la salade!! Quelles salades ils NOUS font avaler ces directeurs sportifs!!

carambaole 29/07/2008 11:53

j'aime a l'occassion me ballader sur les blogs qui sont en actualité et je ne regrette pas mon passage chez toi ce post est interressant