Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Rebellin: médaillé mais dopé

30 Avril 2009 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Jo de Pékin 2008


Le cycliste Davide Rebellin serait l'un des six cas positifs à l'EPO CERA, prélevé lors des derniers Jeux olympiques. Médaillé d'argent à Pékin, l'Italien vient s'ajouter à une longue liste de tricheurs.


A 37 ans, Davide Rebellin est considéré comme un expert des courses d'un jour. Médaillé d'argent sur les routes de Pékin, l'Italien s'est offert, cette saison, une troisième victoire sur la prestigieuse classique de la Flèche Wallonne. Une consécration pour ce puncheur qui reste le seul cycliste à avoir remporté le triplé Amstel Gold Race-Liège-Bastogne-Liège-Flèche Wallonne au cours de la même saison, en 2004. Pourtant, sa fin de carrière risque bien de ternir ce palmarès flambant.

Rebellin ferait partie d'un groupe de six athlètes, sur 948 cas testés, dont les échantillons de contrôle antidopage, prélevés à Pékin se sont révélés positifs après réexamen. Dans un communiqué publié hier, le Comité Olympique (CIO) révèle que ce groupe de "repris de justesse" aurait eu recours à la CERA, l'EPO de troisième génération qui permet de renforcer l'endurance. Pour le moment, le CIO n'a cependant pas annoncé officiellement l'identité des tricheurs, le règlement imposant aux comités nationaux de prévenir leurs athlètes respectifs. Mais le comité olympique italien (CONI) a immédiatement admis qu'un de ses représentants était concerné. Rapidement, la presse transalpine a ainsi lâché le nom de Davide Rebellin.

Pas vraiment une surprise pour l'Italien, membre, entre 2002 et 2008, de l'équipe Gerolsteiner aujourd'hui dissoute après un dernier Tour de France très polémique. Maillot à pois et troisième au général, Bernard Kohl et son coéquipier Stefan Schumacher, qui remporta les deux contre-la-montre, avaient été, eux aussi, contrôlés positifs au même produit durant la Grande Boucle.

Un nouveau cas de dopage dans le cyclisme qui n'est cependant pas encore totalement avéré. L'information doit déjà être confirmée par les instances officielles et l'échantillon B est encore en cours d'analyse. Si, comme il semble très probable, la tricherie de Rebellin est confirmée, l'Italien serait alors contraint de rendre sa médaille olympique au Suisse Fabian Cancellara, le Russe, Aleksander Kolobnev récupérant alors le bronze. Un déclassement qui pourrait également se produire en athlétisme. Vainqueur du 800 et 1500 mètres, le Marocain naturalisé bahreïnien, Rashid Ramzi serait, lui aussi, concerné, comme vient d'annoncer le comité olympique de Bahreïn. Si l'échantillon B analysé en France le 8 juin, est positif, l'athlète devrait alors rendre ses médailles. Mehdi Baala, quatrième à Pékin, se verrait ainsi récompensé du bronze.


Source et date de l'article Les Dessous du Sport   29.04.09
Source de l'image


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Un de plus...qui était passé au travers déja une fois car la justive Italienne ne recevait pas comme preuve des écoutes telephoniques...
Répondre