Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Le vainqueur du Tour du Portugal contrôlé positif à l'EPO Cera

19 Septembre 2009 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Cyclisme


LISBONNE — Le coureur cycliste portugais Nuno Ribeiro, vainqueur du récent Tour du Portugal, et deux de ses coéquipiers espagnols ont été contrôlés positifs à l'EPO Cera avant l'épreuve, a annoncé vendredi dans un communiqué l'assureur Liberty Seguros, parraineur de l'équipe.


L'assureur a décidé de retirer immédiatement son soutien à cette équipe continentale à la suite de ces cas de dopage, touchant Ribeiro, et les Espagnols Hector Guerra et Isidro Nozal.


L'Union cycliste internationale (UCI) a précisé que les trois coureurs, contrôlés positifs lors de tests inopinés diligentés par l'UCI le 3 août, trois jours avant l'épreuve, ont été suspendus à titre provisoire en attendant leur comparution devant leur fédération nationale respective, chargée de fixer leur sanction.


Guerra et Ribeiro manqueront donc les Mondiaux sur route à Mendrisio, en Suisse, la semaine prochaine, pour lesquels ils étaient sélectionnés. L'Espagnol sera remplacé par le coureur de Fuji Juan José Cobo au contre-la-montre.

Ribeiro, 32 ans, qui avait déjà gagné le Tour du Portugal en 2003, devrait être déchu de son titre au profit de l'Espagnol David Blanco, déjà sacré en 2008.


Le Cera, l'EPO à la mode l'an dernier sur le Tour de France, n'a pas disparu du peloton malgré la mise au point d'un test de détection qui avait permis de débusquer quatre tricheurs de la Grande Boucle 2008. Déjà, l'Italien Danilo Di Luca, deuxième du Tour d'Italie 2009, avait été contrôlé positif deux fois sur le Giro à cette EPO, dont les effets se font sentir près d'un mois à partir d'une seule injection.


Poutant, l'UCI avait fait procéder l'an dernier à de nouvelles analyses sur les échantillons du Tour du Portugal à la suite du nouveau test de détection du Cera.


Le directeur du Tour du Portugal, Joaquim Gomes, a déclaré vendredi à la presse éprouver un "sentiment étrange, fait de tristesse et de déception (...) mais aussi de satisfaction de voir la lutte antidopage prendre l'avantage sur les fraudeurs". En 2008, un autre scandale avait frappé la meilleure équipe portugaise, la LA-MSS, accusée de "dopage organisé" et interdite de départ de la "Volta" 2008.

 

Source et date de l'article Google.com  18.09.09

Source de l'image

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article