Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Transexualité

16 Septembre 2006 , Rédigé par Marie Publié dans #Athlétisme

Enfin - et pour compliquer le tout!

le monde sportif doit également faire face aux demandes de plus en plus nombreuses d'athlètes qui veulent poursuivre leur carrière après un changement de sexe. Cette situation était autrefois exceptionnelle. En tennis, on connaissait l'histoire de l'Américaine Renée Richards, anciennement Richard Raskin, qui disputait les tournois féminins des années 70. Plus récemment, on se souvient de la polémique suscitée par la sélection en équipe nationale de la vététiste canadienne Michelle Dumaresq ou des plaintes déposées en Australie par les adversaires de la footballeuse Martine (autrefois Martin) Delaney. La golfeuse australienne d'origine danoise, Mianne Bagger, revendique, elle aussi, une place sur le circuit professionnel féminin, neuf ans après avoir subi une opération chirurgicale pour changer de sexe. Elle fait valoir qu'elle ne tire aucun avantage de son passé d'homme et qu'elle se caractérise au contraire par un taux de testostérone plus bas aujourd'hui que celui de la plupart de ses concurrentes.

Société

Avec la multiplication des cas, la transsexualité a beaucoup perdu de cette fascination malsaine qu’elle suscitait autrefois. On accepte mieux l'idée selon laquelle une personne puisse ressentir une appartenance au sexe opposé. Selon les cultures, la fréquence des opérations varie de 2 à 8 pour 100.000 personnes, avec 77,3% d'hommes voulant devenir femme pour 22,7% de femmes désirant devenir homme.

Parmi ces dernières, on ne trouve pas de sportives en activité, mais d'anciennes championnes comme l'Allemande de l'est, Heidi Krieger. Championne d'Europe de lancer de poids en 1986, elle avait été gavée d'hormones mâles par ses entraîneurs, ce qui occasionna petit à petit une transformation de son corps et de son esprit. Elle opta alors pour une opération de changement de sexe en 1997 et vit désormais à Berlin sous le nom d'Andreas Krieger, marié à une ancienne nageuse déjà mère d'une petite fille, Katja.


 


 


 


 


 


 1 photo / Heidi Krieger     2 photo (Heidi) aujourd'hui Andreas Krieger

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Khalled 15/08/2015 01:21

Hélas! toujours d'actualité, merci pour l'article.

rlb 16/09/2006 19:41

il est interréssant ton blog !!! :) dommage que le dopage existe, c'est des tricheurs ces gars là.
http://actu-cyclisme.over-blog.com
http