Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Tom Simpson

30 Septembre 2006 , Rédigé par Marie Publié dans #Cyclisme

Tom Simpson, né le 30 novembre 1937 à Haswell (Comté de Durham), mort le 13 juillet 1967 sur les pentes du Mont Ventoux, en France, est un coureur cycliste britannique (anglais). Il fut anobli par la reine du Royaume-Uni en 1964, à l'issue de son Milan-San Remo victorieux.

Né à Haswell, dans le comté de Durham, Simpson était le plus jeune des six enfants de Tom Simpson senior, un mineur, et de sa femme Alice. Après la Seconde Guerre mondiale, la famille de Simpson s’installa dans le Nord du Nottinghamshire, à Harworth, un autre village minier, où Simpson grandit et où s’éveilla son intérêt pour le cyclisme. Il fréquenta l'école du village et plus tard le Worksop Technical College, avant de devenir en 1954 apprenti dessinateur dans une entreprise technologique de Retford. En tant que cycliste il fut d'abord membre du Club cycliste de Harworth et environs puis de la Scala de Rotherham et, avant d’avoir vingt ans, il gagnait déjà des épreuves locales. On lui conseilla alors d'essayer le cyclisme sur piste et il se rendit régulièrement au Stade Fallowfield de Manchester pour participer à des compétitions, remportant des médailles aux épreuves nationales de poursuite individuelle sur 4000 m. Alors qu’il n’avait que 19 ans, il fit partie de l'équipe britannique de poursuite par équipe qui remporta une médaille de bronze à Melbourne en 1956 aux Jeux Olympiques d'été. Deux ans plus tard, en 1958, il gagnait une médaille d'argent en poursuite individuelle à Cardiff, aux jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth. En avril 1959, Simpson commença à habiter dans le port de pêche breton de Saint-Brieuc, espérant gagner assez de courses d’amateurs locales pour être remarqué par l'équipe cycliste professionnelle Saint-Raphaël. Cette installation à l'étranger permit aussi à Simpson d’éviter de faire son Service National. C’est à Saint-Brieuc qu'il rencontra sa future femme, Hélène Sherburn, qu’il épousa le 3 janvier 1960.

Tom Simpson trouve la mort sur les pentes du mont Ventoux lors de la 13e étape du Tour de France 1967. La fatigue (probablement causée par la prise d'amphétamines, qui repousse la prise de repos mais ne l'annule pas), la chaleur étouffante (35° C), l'effort, la prise d'amphétamines (Tonédron dont on retrouva plusieurs tubes dans les poches du maillot) avec de l'alcool sont les facteurs qui ont provoqué le dépassement des capacités thermorégulatrices du corps, provoquant l'évanouissement puis la mort rapide. Dans l'étape du lendemain, à Sète, le peloton laissa la victoire à son coéquipier et ami Barry Hoban, qui épousa Mme Simpson quelques années plus tard. Un an avant cet épisode dramatique du Ventoux, les coureurs du Tour de France avaient manifesté contre les premiers contrôles anti-dopage.

Ma source est www.wikipedia.org

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article