Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

La justice va récupérer du sang de Basso

24 Avril 2007 , Rédigé par Marie Publié dans #l'opération Puerto


Mardi 24 avril 2007
AFP

MADRID - La justice espagnole remettra prochainement au parquet de Bergame (nord de l'Italie) des poches de sang attribuées au cycliste italien Ivan Basso, saisies lors de la vaste affaire de dopage sanguin Puerto, a rapporté mardi l'hebdomadaire espagnol Interviu.

Le juge Antonio Serrano, qui a classé sans suite son instruction sur l'affaire Puerto au motif qu'il n'existait pas de loi pénale antidopage en Espagne au moment des faits, a en revanche accepté de remettre à des fonctionnaires du parquet de Bergame les éléments du dossier concernant Basso.

"Les fonctionnaires du parquet de Bergame, dont le déplacement (à Madrid) est imminent, récupèreront les poches de sang portant le numéro 2, que la garde civile a attribuées à Ivan Basso", et qui avaient été saisies au domicile du docteur Eufemiano Fuentes, au coeur de l'affaire Puerto, selon Interviu.

Le magazine de charme et d'investigation Interviu ne précise pas la raison pour laquelle les enquêteurs italiens veulent récupérer ces poches de sang.

Mais cette démarche pourrait s'inscrire dans la même logique qui celle qui a conduit la justice allemande à établir que le coureur allemand Jan Ullrich avait également eu recours aux services du Dr Fuentes après avoir comparé de l'ADN du champion allemand à des poches de sang identifiées par des codes.

"Birillo"

Le scandale Puerto avait éclaté en mai 2006 avec l'arrestation de cinq personnes, dont le Dr Fuentes, ancien médecin de plusieurs équipes espagnoles (Kelme, Once), et Manolo Saiz, manageur de l'équipe espagnole Liberty.

Plusieurs centaines de poches de sang congelé et de plasma sanguin, des documents, du matériel de congélation et de centrifugation, des anabolisants, des stéroïdes, de l'érythropoïétine (EPO) et des hormones de croissance avaient ainsi été saisis.

Seul Ullrich a pour le moment été formellement identifié comme client du Dr Fuentes parmi la cinquantaine de noms codés de sportifs saisie par la garde civile chez le Dr Fuentes.

Ivan Basso a été suspendu mardi par son équipe Discovery Channel, après avoir reçu une convocation du procureur antidopage du Comité national olympique italien (Coni).
Selon Interviu, plusieurs documents saisis dans le cadre de l'opération Puerto relient le coureur italien au Dr Fuentes.

Il apparaîtrait ainsi dans la liste du médecin espagnol sous le code Birillo, correspondant au nom de son chien.
"Birillo" figure notamment dans un agenda "comportant un calendrier d'extractions et d'injection de sang et dans des documents le liant à des traitements illégaux depuis 2004", assure Interviu.


"Frais de Sibérie"

Des documents datant de 2004 font apparaître que "Birillo" a payé 35.000 euros pour dopage et 6.000 euros supplémentaires pour des "frais de Sibérie", correspondant selon l'hebdomadaire à la congélation de produits sanguins.

Un autre document attribué au Dr Fuentes, intitulé "budget 2006", stipule que Birillo devait se faire prescrire des traitements pour 70.000 d'euros sur l'ensemble de l'année.
Le dossier d'instruction espagnol contient également un fax adressé à "Il due", le numéro 2 attribué à Basso, prescrivant un traitement comprenant des patches de testostérone, des hormones et d'autres produits interdits, ajoute encore l'hebdomadaire.

"Birillo" figure encore, selon Interviu, dans un autre document mentionnant qu'il a emmené du plasma, des hormones et des patches de testostérone et qui porte à la fin la mention "Code compte Suisse".

Selon Interviu, les enquêteurs espagnols ont corroboré que "Birillo" était en fait Basso à partir d'une écoute téléphonique dans laquelle l'un des interlocuteurs disait: "Birillo est arrivé avec Simoni à 16 secondes", à l'issue d'une étape du Tour d'Italie 2006.

Ma source est http://www.rds.ca



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gunnar 25/04/2007 22:52

Après Ulrich, Basso? Cela sent le grand ménage avant le départ de la Grande boucle.