Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Décès de Philippe Gaumont

20 Mai 2013 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Cyclisme

http://medias.lequipe.fr/img-photo-jpg/philippe-gaumont-est-d-d/1500000000276363/0:78,2048:1110-665-0-70/e1ea7.jpg

 

ruban-noir.gifL'ancien coureur Philippe Gaumont est décédé vendredi soir à l'âge de 40 ans.

 

Philippe Gaumont est décédé vendredi soir au centre hospitalier d'Arras à l'âge de 40 ans. Il était dans le coma depuis trois semaines, suite à un accident cardiaque. Gaumont avait été médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 lors du contre-la-montre par équipes. Durant sa carrière professionnelle, il avait couru pour les équipes Castorama (1994-1995), GAN (1996) et Cofidis (1997-2003). Sa plus belle victoire avait été sur Gand-Wevelgem en 1997. A son palmarès, Philippe Gaumont compte aussi les Quatre Jours de Dunkerque (1996) et le Tour de l'Oise (1996).

Mais son nom a également été associé à des affaires de dopage. Il a été contrôlé positif en 1996 et 1998 et, en 1999, un contrôle sanguin a révélé des traces d'amphétamines. Puis il a été impliqué dans l'affaire Cofidis cinq ans plus tard, où il a avoué avoir eu recours aux produits dopants. Gaumont sera condamné à six mois de prison avec sursis. En 2005, il avait publié un livre, Prisonnier du dopage, dans lequel il reconnaissait s'être dopé depuis le début de sa carrière professionnelle. Il affirmait aussi que, selon lui, 95% des coureurs étaient dopés.

Natif d'Amiens, il y avait tenu un bar, après la fin de sa carrière. Et, depuis deux ans, Philippe Gaumont vivait à Lens, où il était co-propriétaire d'une brasserie. Au moment de son accident cardiaque, il aurait dû participer à une audition de la commission d'enquête menée par le Sénat sur le dopage. Il était marié et père de trois enfants.
Valérie Fourneyron, Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative a réagi via un communiqué à ce décès «d’un grand coureur». «Philippe Gaumont c’est aussi le nom d’un homme qui a rompu l’omerta sur les questions de dopage dans le cyclisme. Après avoir lui-même avoué s’être dopé depuis le début de sa carrière professionnelle, il a écrit un livre sur ce fléau dans un sport qu’il connaît bien pour l’avoir pratiqué de nombreuses années, a-t-elle rajouté avant de présenter ses plus sincères condoléances à ses proches, sa femme et à ses trois enfants».
Source et date de l'article  L'Equipe.fr  17.05.2013
Source de l'image

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article