Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Dopage ou accident au Mexique ?

27 Juin 2011 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Football

 

http://photo.europe1.fr/sport/mexique-930-601739/10950015-1-fre-FR/Mexique-930_scalewidth_630.jpg

 

 

Cette affaire rappelle bien évidemment l’étrange intoxication d’Alberto Contador sur le Tour de France 2010. Il y a quelques semaines, cinq footballeurs de l’équipe nationale mexicaine avaient été suspendus à titre provisoire après leur contrôle positif au clenbutérol. D’après les derniers élements de l’enquête, ils ne seraient pas les seuls à présenter des traces de cet anabolisant. Mais surtout, ces traces de clenbutérol auraient été ingéré par accident, d’après la Fifa.

 

La sélection mexicaine, qualifiée pour les demi-finales de la Gold Cup, a été autorisée à remplacer les cinq joueurs suspendus pour dopage, le gardien Guillermo Ochoa (America), les défenseurs Francisco Javier Rodriguez (PSV Eindhoven), Edgar Duenas (Toluca), et les milieux de terrain Antonio Naelson (Toluca) et Christian Bermudez (Atlante).

 

L'annonce de leur contrôle positif "a évidemment constitué une surprise", a expliqué Sepp Blatter, le président de la Fifa. Et de poursuivre : "mais quand nous avons reçu les documents, et spécialement après avoir parlé à notre responsable médical, nous avons constaté qu'il y avait cinq joueurs en situation difficile, mais que la présence du produit figure dans l'organisme d'autres joueurs de l'équipe".

 

La thèse de l'accident est donc soulevée une nouvelle fois par Sepp Blatter lui-même. L'Agence mondiale antidopage (Ama), a elle aussi évoqué la possibilité d’une intoxication alimentaire. Comme dans l’affaire Contador, les autorités mexicaines affirment que leurs joueurs ont mangé de la "viande contaminée au clenbutérol". Avant de nouvelles analyses, les cinq joueurs sont toujours écartés de la sélection.

 

Source et date de l'article  Europe1  24.06.2011

Source de l'image


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article