Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Ils soutiennent Lance Armstrong dans la tempête

1 Novembre 2012 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Cyclisme

Armstrong.jpg

 

Miguel Indurain, Laurent Jalabert, Alejandro Valverde, Oscar Pereiro, Alberto Contador: ils ont tous apporté leur soutien à l'Américain, resté silencieux depuis l'annonce de sa sanction.

 

Miguel Indurain a affirmé mardi qu'il croyait jusqu’ici à l'innocence de Lance Armstrong. «Il a toujours satisfait à tous les contrôles. Et tous les procès qu'il a eus, il les a gagnés», a jugé l'Espagnol sur les ondes de Radio Marca.

Le quintuple vainqueur du Tour de France qui, après l'annulation des victoires d'Armstrong, redevient recordman des victoires sur la Grande Boucle avec Merckx, Hinault et Anquetil, s'est également dit «décontenancé» par la procédure déclenchée par l'Agence américaine antidopage (Usada) et l'UCI. L'Américain s'est en effet vu sanctionné non pas à partir d'un contrôle antidopage, mais sur la foi de témoignages de ses anciens coéquipiers, compilés dans un rapport de l'Usada.

 

«Je suis un peu décontenancé. C'est étrange que cela se fasse seulement à partir de témoignages. Des règles étaient en place et maintenant, il semble qu'elles aient changé», a estimé l'ancien coureur de Banesto, qui s'est avoué surpris par la fait qu'Armstrong ne semble pas vouloir lutter contre la décision rendue lundi par l'UCI. «Il a toujours été un battant. Ce qui me surprend, c'est qu'il ne continue pas à lutter (...) Je pense qu'il fera appel et tentera de démontrer qu'il a bien travaillé durant toutes ces années», a conclu Indurain.

 

«Ces victoires lui appartiennent»

Le cycliste espagnol Alejandro Valverde a estimé mardi que les sept victoires de Lance Armstrong dans le Tour de France appartenaient au Texan. «Ces Tours, ils les a gagnés avec ses jambes, avec son corps. Que personne ne s'imagine qu'il n'a pas souffert pour les remporter. Pour moi, ils lui appartiennent», a expliqué Valverde dans une interview à Marca.com.

«Je ne comprends pas que l'on regarde dans le rétroviseur», a encore estimé Valverde, condamné lui-même en 2010 à deux ans de suspension dans le cadre de l'affaire de dopage sanguin Puerto. «Pourquoi ces coureurs n'ont-ils pas témoigné contre Armstrong quand ils couraient encore? Ils parlent maintenant qu'ils sont à la retraite? Pourquoi? Pour mettre des bâtons dans les roues à d'autres? Je ne partage pas ce qui est en train de se passer», a encore assuré Valverde à l'édition en ligne de Marca.

 

«Un immense champion»

Le sélectionneur français Laurent Jalabert a estimé lundi que Lance Armstrong demeure à ses yeux «un immense champion». «Armstrong, quoi qu'il en soit, c'est un immense champion, a déclaré Jalabert sur la radio RTL. Il a pu prendre quoi que ce soit, des coureurs de son niveau, il n'y en avait pas tant que cela. C'est quand même quelqu'un qui avait un talent énorme et qui a toujours un talent énorme. Il a un mental énorme. Il a fauté, il a été attrapé, il est suspendu pour ça, mais quoi qu'il en soit c'était quelqu'un qui était hors norme au niveau de ses capacités».

«Je n'oublie pas que depuis son plus jeune âge c'est un garçon qui a un parcours atypique, qui a quand même des qualités physiques et mentales qui sont au-dessus de la moyenne. On ne peut pas le nier. Après, il a été certainement très attiré par le pouvoir, et cela l'a poussé à la faute», a poursuivi Laurent Jalabert, qui a accompli une partie de sa carrière à l'époque d'Armstrong.

 

«Que l'UCI démissionne»

«Que toute l'UCI démissionne», a réclamé lundi l'ancien coureur espagnol Oscar Pereiro, vainqueur du Tour 2006 suite à la disqualification de Floyd Landis pour dopage, après la décision de l'Union cycliste internationale de rayer Lance Armstrong du palmarès du Tour de France. «Après tant d'années et avec plus de 10 millions d'euros gagnés, le fait qu'Armstrong soit sanctionné à partir de témoignages d'anciens coéquipiers et non à travers d'autres preuves est très frustrant», a confié Pereiro, qui a remporté sur tapis vert le Tour 2006 avec l'équipe Caisse d'Epargne.

«Et si les accusations des anciens compagnons de Lance se révèlent exactes, comme quoi on les appelait pour les prévenir des contrôles, eh bien, l'UCI aussi est mêlée. Que toute l'UCI démissionne», s'est insurgé l'ancien coureur de 35 ans. «La sanction de l'UCI est cohérente d'un côté, mais triste de l'autre parce qu'elle démontre que son système ne fonctionne pas. Ça me rend très triste pour ce sport qui m'a tout donné», a-t-il révélé.

 

Le «respect» de Contador

L'Espagnol Alberto Contador (Saxo Bank), ancien équipier de Lance Armstrong chez Astana, a exprimé son «respect» pour l'Américain, privé lundi pour dopage de ses sept victoires dans le Tour de France de 1999 à 2005, estimant qu'il «a beaucoup fait pour le cyclisme». «Lance est le coureur qui m'a fait aimer le cyclisme, c'est le coureur qui m'a le plus marqué. Et il y a cette histoire. Pour moi, c'est compliqué. Il est victime d'une attaque en règle, je ne sais pas à quel point c'est mérité», a-t-il déclaré en marge de la présentation du Tour de France 2013.

«Il a beaucoup fait pour le cyclisme. Grâce à lui, des gens très influents aux Etats-Unis ont enfourché un vélo. Grâce à lui, les gens là-bas savent ce qu'est le Tour de France et il y a de grandes équipes américaines et de grandes courses. Lance a aidé à faire tout ça et cela mérite tout mon respect», a-t-il ajouté.

 

Source et date de l'article  TDG.ch  25.10.2012


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article