Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Longo sur la sellette ?

9 Septembre 2011 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Cyclisme

http://sport.francetv.fr/sites/www.sport/files/images/2010/09/longo550x308preview.jpg

 

Selon le quotidien L'Equipe, Jeannie Longo, la légende du cyclisme féminin, aurait été avertie trois fois par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour avoir enfreint les règles de localisation au cours des dix-huit derniers mois. A 52 ans, Longo va devoir s'expliquer devant la commission disciplinaire de la Fédération française de cyclisme. Elle risque une suspension allant de trois mois à deux ans.

 

Décidément, le sport tricolore ne semble pas très discipliné ces derniers temps. Après le rugbyman Yoann Huget, c'est au tour de Jeannie Longo de s'attirer les foudres de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). Comme l'ailier de Bayonne, la cycliste française n'a pas respecté une des règles de base de la lutte antidopage.

La Grenobloise aurait en effet transmis à deux reprises des informations insuffisamment précises sur son lieu d'entraînement. Ce manque d'informations n'a, du coup, pas permis aux instances antidopage de procéder aux contrôles inopinés. Très drastiques, les règles de localisation imposent aux sportifs de se localiser quotidiennement de 6 heures du matin à 23 heures avec un créneau préférentiel d'une heure par jour et ce afin de faciliter les contrôles en vue de la lutte antidopage.

 

Le 20 juin dernier, quelques jours avant de décrocher son 11e titre de championne de France du contre-la-montre à Boulogne-sur-mer, Jeannie Longo s'est de nouveau mise à la faute. Partie s'entraîner aux Etats-Unis, la championne ne se trouvait pas à l'hôtel où elle aurait dû être quand des contrôleurs de l'USADA (l'agence antidopage américaine), mandatés par l'AFLD, se sont présentés pour un contrôle.

 

Avertie par l'AFLD, toujours selon le quotidien L'Equipe, la grande dame du cyclisme n'aurait pas voulu ou réussi à convaincre le comité d'experts de l'Agence  française qui a transmis un constat d'infraction à la FFC, à charge pour cette dernière d'instruire le dossier et de prononcer l'éventuelle sanction. Pour ces trois "no show" (non présentation), Jeannie Longo encourt une suspension allant de trois mois à deux ans. Avant qu'une mesure de ce type soit prise, la Française va être prochainement entendue par la commission disciplinaire de la Fédération française de cyclisme.

Sélectionnée pour le contre-la-montre et la course en ligne, Jeannie Longo devait participer aux championnats du monde de cyclisme à Copenhague (19-25 septembre). Dans ces conditions, son maintien au sein de l'équipe de France est fortement compromise, même si elle n'aura alors pas encore été confrontée à ses juges.

 

Source et date de l'article  Sport.Francetv.fr  09.09.2011

Source de l'image


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article