Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Pfannberger suspendu à vie pour dopage

23 Novembre 2009 , Rédigé par contre le dopage Publié dans #Cyclisme


L'Autrichien Christian Pfannberger a été suspendu à vie par son agence nationale antidopage (NADA) pour une deuxième infraction à la réglementation antidopage, a annoncé samedi la Fédération autrichienne de cyclisme.

Pfannberger, deux fois champion d'Autriche, s'était retiré du Tour d'Italie et avait été suspendu en mai par sa formation Katusha après avoir été dépisté positif à l'EPO lors d'un contrôle hors compétition le 19 mars.


Pfannberger avait été suspendu pour deux ans pour prise de testostérone en 2004.

Le cycliste de 30 ans a nié toute faute et peut faire appel de la sanction devant la commission ad hoc sa fédération.

"C'est ce que nous espérions après ce deuxième contrôle positif", a déclaré Herbert Kocher, membre du comité directeur de la Fédération. "Nous nous battons durement contre le dopage, nous sommes satisfaits du résultat".


Ni Pfannberger ni la NADA n'ont pu être joints pour commenter l'information.

Pfannberger a roulé pour Barloworld et Elk Haus avant de joindre Katusha cette année. Il a connu sa meilleure saison en 2008, avec une cinquième place dans Liège-Bastogne-Liège, une sixième dans l'Amstel Gold Race et une huitième au championnat du monde sur route de Varese.


Cette suspension concerne la troisième affaire de dopage dans le cyclisme autrichien en une année.

En novembre 2008, Bernhard Kohl a été suspendu deux ans après une violation de la réglementation antidopage lors du Tour de France de l'an dernier, où il avait fini troisième et remporté le maillot à pois du meilleur grimpeur.

Kohl a admis avoir utilisé de la CERA, une EPO améliorée et s'est ensuite retiré du cyclisme.


En mars, Christoph Kerschbaum est devenu le premier athlète autrichien arrêté en vertu des nouvelles lois nationales antidopage car il aurait vendu de l'EPO et d'autres substances interdites.


Un peu plus tôt cette année, la Fédération autrichienne de cyclisme a demandé que le dopage soit considéré comme un délit, ce qui a conduit à des punitions plus sévères pour les coureurs utilisateurs de substances interdites.

A partir du 1er janvier 2010, les athlètes pris pour dopage en Autriche pourraient être accusés de fraude grave et risquer jusqu'à 10 ans de prison, si un amendement à la loi concernant la fraude est ratifié par le parlement prochainement.

 

Source et date de l'article  NouvelOBS.com  21.11.2009

Source de l'image

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article