Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CONTRE LE DOPAGE

Paolo Bettini

27 Septembre 2007 Publié dans #Cyclisme

dopage-bettini.jpg

Article du 26 septembre 2007


Bettini aurait fourni des produits dopants à Sinkewitz L'Italien Paolo Bettini, champion du monde en titre de cyclisme, aurait fourni des produits dopants à l'Allemand Patrik Sinkewitz, contrôlé positif à la testostérone en juin, rapporte mercredi la chaîne de télévision allemande ZDF en marge des Mondiaux-2007 de Stuttgart.


La ZDF indique dans un communiqué avoir eu accès à un document dans lequel Sinkewitz reconnaît s'être procuré auprès de Bettini, son ancien coéquipier chez Mapei/Quick Step, un produit portant le nom de "Testogel". "Des coureurs italiens m'ont aussi fourni ce Testogel, on peut nommer Bramati et Bettini", indique le document auquel la chaîne de télévision a eu accès. Informé des accusations de son ancien coéquipier, Bettini, en partance pour Stuttgart à l'aéroport de Venise, a aussitôt joint par téléphone Sinkewitz, selon l'agence de presse italienne Ansa. L'Allemand l'a assuré qu'il n'avait jamais tenu de tels propos. "Si comme tu le dis, tu n'as pas fait ces déclarations, démens-les immédiatement. Si en revanche, tu les as faites, tu devras en assumer la responsabilité. Tu n'as parlé à personne ?

Mais d'où sort cette histoire alors ?", a déclaré Bettini, selon Ansa qui a retranscrit les propos tenus par l'Italien lors de sa conversation téléphonique avec Sinkewitz. Sinkewitz, 26 ans, a été contrôlé positif à la testostérone le 8 juin lors d'un stage de préparation au Tour de France 2007: il a depuis admis avoir utilisé un gel à base de testostérone. Le coureur allemand, qui a été licencié par son équipe T-Mobile, fait l'objet d'une plainte pour escroquerie: son domicile, près de Fulda (centre-ouest), a été perquisitionné par la police début août. Sinkewitz a été sous contrat de 2001 à 2005 avec Mapei/Quick-Step, dont est issue la formation actuelle de Bettini, qui fut aussi celle de Davide Bramati de 2003 à 2006. Bettini, champion olympique à Athènes qui remet son titre mondial en jeu dimanche, est déjà au coeur d'une polémique à Stuttgart après avoir refusé de signer "l'engagement pour un cyclisme propre" de l'Union cycliste internationale.

Ma source est http://www.tsr.ch
Lire la suite

Landis suspendu !

21 Septembre 2007 Publié dans #Cyclisme

dopage_blog.jpg
Article du 20 septembre 2007


Le cycliste américain, leader la formation helvétique Phonak aux moments des faits, avait fait usage de testostérone synthétique lors de son succès sur les routes de France.

Cette décision, prononcée quatre mois après l'audition de Landis aux Etats-Unis, est susceptible d'appel devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS). Selon les documents obtenus par l'agence Associated Press, la décision a été prononcée à deux voix contre une.


Floyd Landis, qui a nié à plusieurs reprises s'être dopé, devrait donc être déchu de sa victoire sur le Tour. Il est soumis à une suspension de deux ans, rétroactive au 30 janvier 2007.
Pat McQuaid: "justice a été faite"
La décision intervient plus d'un an après le retour phénoménal de Landis dans la 17e étape du Tour 2006, une performance que beaucoup d'observateurs avaient trouvée surnaturelle. Ce jour-là, s'envolant vers Morzine, Landis avait repris près de huit minutes et avait ensuite remporté la course de trois semaines.

"Tout ce que je peux dire, c'est que justice a été faite", a déclaré le président de l'UCI, Pat McQuaid, joint par téléphone. "Nous allons maintenant attendre de voir s'il fait appel devant le TAS. Ce n'est pas une grande surprise par rapport à l'évolution des choses."

Landis avait insisté pour que son audition soit publique, non seulement pour prouver son innocence, mais aussi pour discréditer l'USADA et le laboratoire français de Châtenay-Malabry (LNDD), où son urine a été analysée.
Pereiro sacré vainqueur par l'UCI
L'Espagnol Oscar Pereiro est le vainqueur du Tour de France 2006 après la décision des autorités américaines de sanctionner Floyd Landis pour dopage, a-t-on appris jeudi soir auprès de l'Union cycliste internationale (UCI).

"On peut déclarer dès maintenant Pereiro vainqueur sans attendre un éventuel appel de Landis devant le Tribunal arbitral du sport (TAS)", a déclaré à l'AFP le président de l'UCI, l'Irlandais Pat McQuaid. Pereiro a terminé le Tour 2006 à la 2e place, 57 secondes derrière Landis.
Laboratoire: rigueur pointée du doigt
Les arbitres, tout en suspendant Landis, ont critiqué certains aspects du travail du laboratoire français. "La commission trouve que les pratiques du labo dans la formation de ses employés semblent manquer de la rigueur attendue en de telles circonstances étant donnée les énormes conséquences sur les athlètes" d'une conclusion analytique contraire, ont écrit les arbitres, répétant à plusieurs reprises que les erreurs du labo n'étaient pas suffisantes pour annuler un résultat positif. Mais les arbitres ont lancé un avertissement.

"Si de telles pratiques se perpétuent, il se pourrait à l'avenir qu'une erreur comme celle-là puisse déboucher sur un renvoi." Selon Christopher Campbell, qui a voté contre la suspension, le dossier Landis aurait dû être renvoyé. "Les documents fournis par le LNDD sont tellement truffés d'erreurs qu'ils ne supportent pas un examen contradictoire", a-t-il écrit. "M. Landis devrait être déclaré innocent."

Ma source est http://www.tsr.ch/

gif_seringue.gif
Lire la suite

Florent Lacasse

18 Septembre 2007 Publié dans #Athlétisme

dopage-florent.jpg
L'athlète français
suspendu deux ans pour dopage

Article du 17 septembre 2007

L'athlète français Florent Lacasse, spécialiste du 800 mètres, a écopé d'une suspension de deux ans pour dopage, a confirmé lundi la Fédération française d'athlétisme (FFA).

Le spécialiste de demi-fond de 26 ans a été détecté positif à la testostérone lors d'un contrôle effectué le 18 mai, tandis qu'il participait à un stage en Afrique du Sud, précisait-on de même source. L'athlète a annoncé son intention de ne pas faire appel de la sanction qui a pris effet le 13 juillet dernier.

"J'ai joué la transparence, expliquait-il au quotidien sportif "L'Equipe" samedi. "J'ai fourni à la commission tous mes compléments alimentaires. Il semble que ce soit la DHEA (produit également interdit) qui ait entraîné la surproduction de testostérone. Je ne fais pas appel de cette suspension. Je préfère me donner le temps de la réflexion pour voir quelle suite donner à ma carrière, mais ce n'est pas obligatoirement la fin." AP

Ma source est http://www.latribune.fr/

gif_seringue.gif




Lire la suite